Nos trois églises

Saint Luc
4bis, place Saint Luc
04 78 25 39 01
Sainte Foy
13, place Xavier Ricard
04 78 59 30 71
Sainte Thérèse
105, rue Ct Charcot
04 72 16 05 27
 

Denier de l'Église

Nos prêtres ont lancé la campagne du Denier 2019 au cours de la messe des Rameaux dans nos trois églises, annonce ovationnée, ce qui prouve bien votre adhésion et votre soutien.

Votre contribution au Denier sert à la rémunération des 314 prêtres actifs et retraités du diocèse, des 166 laïcs en charge de mission au service de l’Église pour le diocèse et à la formation de 26 séminaristes.

A ce jour, notre paroisse, comme l'ensemble du diocèse, accuse un retard de 3% du montant des dons par rapport à la même date en 2018 (montant qui était déjà en baisse). Un grand merci à ceux qui ont déjà donné, ils peuvent encore contribuer. Pour 2018, la collecte au niveau du diocèse est à peine parvenue à balancer les charges.

Combien donner ?

Tout don, même minime, est souhaitable. De plus, chaque don (si nom et adresse sont indiqués sur le bulletin de don) fait l’objet d’une déduction fiscale de 66% sur les impôts (100€ donnés, 66€ déduits).

175 € correspondent à une semaine de rémunération (traitement, charges et assurances) d’un prêtre. En plus, nos prêtres reçoivent la répartition des honoraires des messes, versés lors de vos intentions.        

100 € correspondent à 2 jours de frais de formation des séminaristes.     

Où trouver le bulletin ?

Celui-ci a été distribué lors des sorties de messes, mais on peut en trouver à l’accueil ou sur les présentoirs dans nos trois églises. Que chacun en prenne pour soi ou pour des proches qui ne peuvent se déplacer ou ne donnent pas encore.             

Comment donner ?                                               

Par espèces ou par chèque en joignant le bulletin (pour obtenir le reçu fiscal) avant le 15 décembre :

  • soit remis à l’accueil de la Paroisse
  • soit dans le panier de la quête jusqu’aux messes de Noël
  • soit envoyé au Diocèse de Lyon à l'adresse : Association Diocésaine de Lyon / Service donateurs, 6 avenue Adolphe Max, 69321 Lyon Cedex 05

Par prélèvement bancaire annuel ou mensuel sur le site du diocèse

Par carte bancaire (jusqu’au 31 décembre à 23 h 50) sur le site du diocèse

Qui est appelé à donner ?

Tous les paroissiens de Ste Foy-lès-Lyon, pratiquants ou non pratiquants ! Tous, nous avons à un moment donné besoin d’un accompagnement (baptême, mariage, funérailles).

Tous les jeunes, qui bénéficient de l’accompagnement de nos prêtres pour : catéchisme, scouts, mariage, rencontres diverses, etc….

L’équipe Denier et le CPAE de la paroisse Ste Foy-lès-Lyon vous tiendront informé du résultat de vos efforts dont nous vous remercions par avance.

Edito

Baptisés pour la Mission du Christ

Le Pape François nous invite à vivre le mois d’octobre comme étant le mois missionnaire. Ce n’est pas le mois en soi qui est missionnaire mais c’est l’Église en tant que peuple de Dieu qui est appelée à être missionnaire. Et l’Église, c’est toi et moi, c’est tous les baptisés.

En quoi consiste cette mission ? D’abord nous devons savoir que le mot « mission » vient d’un verbe latin « mittere » qui veut dire envoyer. De là nous avons le mot « mission » qui signifie « envoi ». La mission que nous recevons vient de Jésus qui, lui aussi a été envoyé par Dieu : « Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie » (Jn 20,21). C’est de cette manière que Jésus s’adressait à ses apôtres au soir de la résurrection. Comme baptisés, nous prenons le relais de la mission de Jésus.

Il y a quelques années, on voyait partir des missionnaires pour les pays lointains ; ils partaient de l’Europe vers les autres continents où la foi en Jésus Christ n’avait pas encore été prêchée. Ils laissaient ainsi leur famille, leur pays, leur langue et leur culture. Et nous pensions qu’être missionnaire c’était pour les curés et les « bonnes sœurs ». La mission n’est pas réservée à une élite, elle n’est pas réservée aux spécialistes, ou aux professionnels de la foi ; elle est l’affaire de chacun des baptisés. C’est pourquoi saint Paul avec son audace missionnaire peut dire : « Malheur à moi si je n’annonce pas l’Évangile » (1Co 9,16). Oui, pour annoncer l’Évangile, il n’est pas question d’être Pape, Évêque ou encore prêtre, il n’est pas question de posséder un diplôme de la Catho. Annoncer Jésus-Christ, c’est parler de Lui aux autres, c’est devenir son porte-parole tout simplement.

Quand on aime quelqu’un, on a du plaisir à parler de lui, à le faire connaître aux autres.

Pour annoncer Jésus-Christ, point n’est besoin d’aller très loin. A l’homme guéri de plusieurs mauvais esprits qui voulait le suivre, Jésus demanda de rentrer chez les siens pour leur annoncer tout ce que le Seigneur avait fait pour lui (cf. Mc 5, 19). On peut annoncer Jésus-Christ sans sortir de son environnement immédiat. C’est le cas pour Madeleine Delbrêl (1904-1964), cette assistante sociale qui mena une existence simple consacrée à l’accueil des autres à Ivry-sur-Seine. Je signale en passant que sa cause en béatification est déjà introduite à Rome. Il y a aussi Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus qui est la patronne des missions, elle qui n’est jamais sortie de son carmel. Elle priait tous les jours pour que, partout dans le monde, des personnes connaissent l’amour de Dieu.

Aujourd’hui il y a plusieurs manières d’annoncer Jésus-Christ aux autres : par le témoignage et la prière. Ainsi donc, nous pouvons être témoins de l’amour de Jésus à l’école en étant gentils avec nos amis ; nous pouvons être témoins de l’amour de Jésus partout où nous nous trouvons en posant un regard d’amour sur celles et ceux que nous croisons, à l’exemple de Jésus.

Pendant ce mois missionnaire qui arrive, nous sommes invités, comme le dit Mgr Dubost, à devenir « mission » les uns avec les autres dans nos services et groupes paroissiaux. La chose la plus importante, c’est de ne pas oublier que recevoir le Seigneur, c’est aussi le transmettre.

Père Dominique NDJOKO

Lire la suite

Newsletter

Recevez chaque mois Echos de Foi dans votre boîte e.mail

Guide paroissial

Guide

Abbayes

La pédophilie

Avec le Grand Rabin