Flash Info

Tout sur le projet immobilier paroissial dans la rubrique "Vie paroissiale>Projet paroissial"

Nos trois églises

Saint Luc
4bis, place Saint Luc
04 78 25 39 01
Sainte Foy
13, place Xavier Ricard
04 78 59 30 71
Sainte Thérèse
105, rue Ct Charcot
04 72 16 05 27
 

Saint Luc

Eglise

  • 4 bis Place Saint Luc
    69110 Sainte Foy lès Lyon

Accueil

  • 4 bis Place Saint Luc
    69110 Sainte Foy lès Lyon
  • Tél.: 04-78 25 39 01
  • Horaires des permanences des accueillants et des prêtres
     

 

Historique

Le 15 janvier 1962, l'Archevêché décide la création de la paroisse Saint Luc, dans le quartier de Grange-Bruyères. Le territoire de cette paroisse, situé majoritairement sur la commune de Ste-Foy-lès-Lyon, englobe aussi une partie située sur Lyon 5ème. Cette nouvelle paroisse est confiée au Père Jean Plaquet qui réside d'abord au rez-de-chaussée puis au 1er étage d'une ancienne ferme, au 53, rue Cdt Charcot, à l'emplacement de l'actuelle Clinique Charcot.

Le père Plaquet entreprend alors la constitution d'une équipe pour mener à bien la construction d'une église sur un terrain situé au 37 bis, rue Commandant Charcot. La communauté paroissiale de St Luc est hébergée provisoirement, à partir de 1962, pour la célébration de ses offices, dans la chapelle des Pères Camilliens, puis des religieuses de la Salette.

En chantier d'octobre 1964 à Noël 1966, date où est célébrée la 1ère messe, l'église se construit au même rythme que les immeubles environnants, et devient ainsi l'âme de ce quartier tout neuf. L'église ne sera achevée qu'en 1968, les cloches installées en 1977 et l'orgue en 1978.

Pendant plus de 25 ans, la paroisse voit alors se constituer et se développer un grand nombre de mouvements et de groupes, qui lui apportent vitalité et richesse de relations humaines. De 700 habitants en 1962, le quartier passe à 7000 habitants 10 ans plus tard.

De 1991 à 1993, c'est le Père Michel Desvignes qui est curé de Saint Luc. 
En septembre 1993, arrive le Père Fritsch. On lui donne la charge des 2 paroisses St Luc et Ste Thérèse de la Plaine. En 1995, une nouvelle organisation se met en place : une seule équipe de prêtres se voit confier le "service" des trois paroisses de Ste Foy-lès-Lyon : Saint Luc, Sainte Thérèse de la Plaine et Sainte Foy Centre. Le Père Georges Fritsch est le Curé des 3 paroisses, aidé par les Pères Michel Berche, Pierre-Yves Michel, Alain Boy et Jean Massonnet, qui, tout en assurant d'autres fonctions dans le diocèse, sont au service de l'ensemble des 3 paroisses.

Septembre 2003 voit l'arrivée d'une nouvelle équipe de prêtres, le Père Christian Ponson et le Père Edouard Le Conte, aidés par Le Père Michel Berche et le Père Alain Boy, toujours au service des 3 paroisses. Cette structure commune laisse toutefois une indépendance de fonctionnement et une autonomie réelle à chacune des 3 paroisses.

Depuis la fin des années 1990, les prêtres sont nommés pour les 3 paroisses: Sainte Foy, Saint Luc, Sainte Thérèse; ces paroisses correspondent à l'ensemble de la commune de Sainte Foy-lès-lyon, avec cependant des exceptions notables.
Vers 2005, ces 3 paroisses sont dénommées " l' Ensemble Paroissial de Sainte Foy-lès-Lyon "; dans l' Annuaire Diocésain, elles font partie du doyenné de l'Ouest lyonnais. 
Chaque paroisse a une réelle autonomie, mais elles ont également bien des activités et des propositions en commun.

Edito

Préparer son carême

Parfume-toi la tête lorsque tu jeûnes, prie dans le secret, partage par ton aumône, refais alliance avec ton Dieu ! Le carême est un temps d’intériorisation, de vie intérieure ; un temps pour goûter la relation qui redonne saveur à toutes les autres : l’alliance avec mon Dieu ; et donc un temps pour se simplifier, revenir à un essentiel et pourquoi pas, goûter le manque, jeûner de ce qui me distrait et finit par m’accaparer. Un temps pour monter vers la vie, même s’il faut passer par la passion et la nuit de la Croix.

Ce temps se prépare ! Aussi nous invitons chacun à être particulièrement attentif à ce dont il a besoin durant ces 40 jours pour se remettre en route, prier, méditer, goûter la parole, se laisser instruire, partager, refaire alliance. Choisir, ce qui veut dire s’engager, au milieu de multiples propositions, ce qui sera le fil conducteur de chacune de ces 40 journées : à la fois beaucoup et si peu !

  • Prendre soin du corps en le « nettoyant » peut-être.
  • Prendre soin de l’esprit en le nourrissant après une diète sévère peut-être durant ces derniers mois.
  • Prendre soin des relations qui me font vivre, dont celle avec mon Dieu en priant.
  • Partager vraiment, vivre la joie du don.

Nous rappelons quelques propositions dans le cadre ci-contre, mais que chacun, selon sa famille spirituelle, ses attentes, se prépare activement en cherchant sur le net, sur le site du diocèse,  dans les propositions des dominicains avec « carême dans la ville » ou d’autres familles spirituelles, etc. :

« Cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira ! »

« Ami, il ne dépend que de toi que je sois tourbe ou trésor, n’entre pas chez moi sans désir » dit le poète.

N’entrez pas dans ce temps en pensant que d’autres vont le préparer pour vous.

L’équipe Communication

Lire la suite

Agenda

Février 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 1 2 3 4

Newsletter

Recevez chaque mois Echos de Foi dans votre boîte e.mail

Guide paroissial

Guide

Abbayes

Chrétiens d'orient

 Visite d'une délégation de l'Eglise catholique de France en Irak

Avec le Grand Rabin