Nos trois églises

Saint Luc
4bis, place Saint Luc
04 78 25 39 01
Sainte Foy
13, place Xavier Ricard
04 78 59 30 71
Sainte Thérèse
105, rue Ct Charcot
04 72 16 05 27
 

Saint Luc

Eglise

  • 4 bis Place Saint Luc
    69110 Sainte Foy lès Lyon

Accueil

  • 4 bis Place Saint Luc
    69110 Sainte Foy lès Lyon
  • Tél.: 04-78 25 39 01
  • Horaires des permanences des accueillants et des prêtres
     

 

Historique

Le 15 janvier 1962, l'Archevêché décide la création de la paroisse Saint Luc, dans le quartier de Grange-Bruyères. Le territoire de cette paroisse, situé majoritairement sur la commune de Ste-Foy-lès-Lyon, englobe aussi une partie située sur Lyon 5ème. Cette nouvelle paroisse est confiée au Père Jean Plaquet qui réside d'abord au rez-de-chaussée puis au 1er étage d'une ancienne ferme, au 53, rue Cdt Charcot, à l'emplacement de l'actuelle Clinique Charcot.

Le père Plaquet entreprend alors la constitution d'une équipe pour mener à bien la construction d'une église sur un terrain situé au 37 bis, rue Commandant Charcot. La communauté paroissiale de St Luc est hébergée provisoirement, à partir de 1962, pour la célébration de ses offices, dans la chapelle des Pères Camilliens, puis des religieuses de la Salette.

En chantier d'octobre 1964 à Noël 1966, date où est célébrée la 1ère messe, l'église se construit au même rythme que les immeubles environnants, et devient ainsi l'âme de ce quartier tout neuf. L'église ne sera achevée qu'en 1968, les cloches installées en 1977 et l'orgue en 1978.

Pendant plus de 25 ans, la paroisse voit alors se constituer et se développer un grand nombre de mouvements et de groupes, qui lui apportent vitalité et richesse de relations humaines. De 700 habitants en 1962, le quartier passe à 7000 habitants 10 ans plus tard.

De 1991 à 1993, c'est le Père Michel Desvignes qui est curé de Saint Luc. 
En septembre 1993, arrive le Père Fritsch. On lui donne la charge des 2 paroisses St Luc et Ste Thérèse de la Plaine. En 1995, une nouvelle organisation se met en place : une seule équipe de prêtres se voit confier le "service" des trois paroisses de Ste Foy-lès-Lyon : Saint Luc, Sainte Thérèse de la Plaine et Sainte Foy Centre. Le Père Georges Fritsch est le Curé des 3 paroisses, aidé par les Pères Michel Berche, Pierre-Yves Michel, Alain Boy et Jean Massonnet, qui, tout en assurant d'autres fonctions dans le diocèse, sont au service de l'ensemble des 3 paroisses.

Septembre 2003 voit l'arrivée d'une nouvelle équipe de prêtres, le Père Christian Ponson et le Père Edouard Le Conte, aidés par Le Père Michel Berche et le Père Alain Boy, toujours au service des 3 paroisses. Cette structure commune laisse toutefois une indépendance de fonctionnement et une autonomie réelle à chacune des 3 paroisses.

Depuis la fin des années 1990, les prêtres sont nommés pour les 3 paroisses: Sainte Foy, Saint Luc, Sainte Thérèse; ces paroisses correspondent à l'ensemble de la commune de Sainte Foy-lès-lyon, avec cependant des exceptions notables.
Vers 2005, ces 3 paroisses sont dénommées " l' Ensemble Paroissial de Sainte Foy-lès-Lyon "; dans l' Annuaire Diocésain, elles font partie du doyenné de l'Ouest lyonnais. 
Chaque paroisse a une réelle autonomie, mais elles ont également bien des activités et des propositions en commun.

Edito

Carême, temps de ménage dans sa vie

Le mot carême vient du latin quadragesima qui signifie quarante. Le chiffre 40 est symbolique et renvoie à plusieurs épisodes bibliques. On peut y voir bien entendu les 40 jours de Jésus au désert, les 40 jours de Moïse sur la montagne d’Horeb, les 40 jours du déluge, 40 jours de marche du prophète Elie vers la montagne d’Horeb, voire les 40 ans du peuple d’Israël à travers le désert avant l’entrée dans la terre promise.

Le carême est un temps de conversion où tout baptisé est invité à accueillir la vitalité de Pâques. Pour ce faire, les chrétiens sont invités à vivre les trois piliers de la vie chrétienne, à savoir : le jeûne, la prière et le partage. Le Seigneur Jésus montre comment il faut vivre ces trois moyens privilégiés : dans la discrétion. C’est une affaire de conscience personnelle, entre Dieu et soi-même, dans la vérité du cœur. On pourrait dire que le carême est une invitation à faire un peu le ménage dans sa vie. En d’autres termes, il faut se débarrasser des choses inutiles ou encombrantes, pour faire place à Dieu. Pour y arriver, il faut donc vivre les 3 piliers.

Le jeûne

Jeûner c’est éprouver un manque. C’est relativiser les choses d’ici-bas pour aller à l’essentiel. C’est une invitation au désencombrement pour se concentrer sur ce qui est primordial. Quand on se prive de la nourriture, des achats qui font plaisir, cela nous aide à partager avec ceux qui manquent du strict nécessaire.

Le partage

Il invite à la solidarité et à la mise en commun de ce que l’on peut posséder. C’est un élan du cœur vers celui qui n’a pas de quoi vivre. Le partage n’est pas que financier. On peut aussi donner son temps pour les autres. Comment ne pas évoquer les services qui font que notre paroisse soit dynamique ? Tous ces vaillants bénévoles trouvent du temps pour Dieu, pour leurs familles et pour les autres. Sans leur engagement, il serait difficile que la paroisse continue à être la maison commune. Il y a mille manières de donner ce qui nous appartient.

La prière

Ce n’est pas un monologue mais un dialogue avec le Père qui nous voit dans le secret de notre cœur. Prier, c’est se mettre dans la position de l’enfant pour parler à son Père. La prière, ce n’est pas une question de quantité, mais c’est aussi être là pour écouter Dieu.  Prenons-nous le temps de nous remettre en présence de Dieu, comme on sait le faire pour une personne que nous aimons ? Au-delà des formules et des rites, notre prière développe-t-elle notre relation personnelle à Dieu et aux autres ?

Notre vie de chrétiens est une marche, un exode, une sortie de nous-mêmes pour aller vers Dieu et vers les autres. Le temps de carême nous remet en route dans les pas du Seigneur pour nous rendre libres et aimants comme lui. Essayons de ne pas manquer la chance qui nous est offerte. Changer de vie n’est pas réalisable seul. Mais ensemble, avec des frères dans la foi, nous pouvons gravir la montagne jusqu’au sommet.

Père Dominique NDJOKO

Lire la suite

Agenda

Février 2019
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 1 2 3

Newsletter

Recevez chaque mois Echos de Foi dans votre boîte e.mail

Guide paroissial

Guide

Abbayes

JMJ 2019

Avec le Grand Rabin