Nos trois églises

Saint Luc
4bis, place Saint Luc
04 78 25 39 01
Sainte Foy
13, place Xavier Ricard
04 78 59 30 71
Sainte Thérèse
105, rue Ct Charcot
04 72 16 05 27
 

Pas de solitude à Ste Foy-lès-Lyon

Les rencontres DIACONIA ont été créées dans les paroisses suite au grand rassemblement Diaconia de Lourdes en 2011. Ces rencontres fraternelles et conviviales ont pour but de couper la solitude des nombreuses personnes isolées dans les paroisses. Le fait de se retrouver avec d’autres, de pouvoir s’exprimer en toute liberté leur apporte une bouffée d’air pour continuer le chemin. Sur la paroisse Ste Foy-lès-Lyon, il existe plusieurs propositions :

  • à Ste Foy : les 1er et 3ème mercredis de chaque mois de 15h à 17h, 16 rue du Planit,
  • à Ste Thérèse : les 2ème et 4ème mardis de 15h à 17h, au Carmel St Joseph, 111bis rue Cdt Chacot

Dans les deux cas, une quinzaine de personnes environ se retrouvent pour échanger sur un fait marquant, une lecture, un film, partager un petit bonheur…. Les rencontres se terminent par un goûter tout simple. Si vous connaissez des personnes souffrant de solitude et qui seraient intéressées par ces rencontres, contactez les accueils. Toutes les nouvelles personnes seront les bienvenues.

  • à St Luc :

- les rencontres fraternelles : lieu d’écoute et de partage, ouvertes à tous, accueillent plus spécialement les personnes en difficulté.
- le café du marché : le mardi de 10h à 11h, une pause autour d’un café pour se rencontrer, échanger des nouvelles, parler de tout et de rien en toute simplicité.
- lire ensemble à bâtons rompus : une fois par mois, partage autour d’un thème ou d’un livre en rapport avec le religieux et le spirituel.
- la bibliothèque : lieu où vous pouvez lire sur place, échanger ou emprunter un ouvrage.

Edito

Pourquoi Dieu a-t-il voulu venir sur terre?

Déjà ! Une nouvelle année liturgique commence ! Pendant quatre semaines, nous allons entendre différentes prophéties sur la venue de « Celui qui a été promis ». Pour cette raison, il me semble légitime de poser une question toute simple et très profonde à la fois : pourquoi Dieu a-t-il voulu venir sur terre?

Spontanément, nous pensons au don total de la vie de Jésus sur la croix et sa résurrection. Pourtant, la naissance de Jésus sur terre révèle encore une autre réponse : Dieu s’est montré solidaire des hommes, il a décidé d’être proche de nous !

Les prophètes annoncent l’arrivée de l’Oint, de l’Élu de Dieu qui viendra pour transformer l’humanité ou autrement dit, pour la sauver et lui apporter le salut. Pour en parler, ils utilisent différentes images et termes. Celui qui est repris plusieurs fois, est le nom « Emmanuel », le titre donné au Messie : « C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici que la vierge est enceinte, elle enfantera un fils, qu’elle appellera Emmanuel, c’est-à-dire : Dieu-avec-nous (Isaïe 7, 14) ». Voici ce que Dieu dit sur la venue de Jésus : « Je suis parmi vous, proche, l’un de vous et complètement différent à la fois ».

Jésus en prenant le corps de l’homme, a voulu partager la beauté de la vie humaine : amitié, famille, entraide, consolation, don de soi pour l’autre, etc. Mais il a aussi vécu les difficultés de la vie. Et regardons les conditions pauvres et ordinaires de sa naissance, le fait que pendant sa vie, il a connu des nuits sans toit (Luc 9, 58), la fatigue de la journée (Mc 6, 31), la soif (Jn 4, 7), qu’il était accablé de moqueries, maltraité, couvert de crachats (Lc 18, 32)…

Pas de doutes : Dieu a vraiment partagé la vie des hommes.

Pourquoi ce signe est-il si important ? Nous sommes tentés de penser que Dieu ne s’intéresse pas toujours à nous, surtout dans les moments difficiles… Rappelons-nous que Jésus est venu sur terre pour manifester la présence de Dieu dans la vie de l’homme. Comme Il a été réellement présent pendant la vie terrestre de Jésus, Il est d’autant plus présent après sa résurrection et son ascension dans le ciel. La fête de Noël est un argument pour chasser nos doutes : Jésus-Emmanuel est Dieu parmi nous !

Grâce à sa venue, nous pouvons dire les mêmes paroles que Dieu a prononcées en parlant de la Loi et de sa Parole, les signes de l’alliance avec Israël : Elle n’est pas dans les cieux, pour que tu dises : « Qui montera aux cieux nous la chercher ? » Elle n’est pas au-delà des mers, pour que tu dises : « Qui se rendra au-delà des mers nous la chercher ? »  Elle est tout près de toi, cette Parole [Jésus], elle est dans ta bouche et dans ton cœur, afin que tu la mettes en pratique (Dt 30, 11-14).

Chers frères et sœurs, réjouissons-nous car Dieu est vivant et présent dans notre vie. Il est venu pour que nous ne doutions plus de sa présence parmi nous !

Père Przemek Koscianek OMI

Lire la suite

Newsletter

Recevez chaque mois Echos de Foi dans votre boîte e.mail

Guide paroissial

Guide

Symbolique du Crucifix

JMJ 2019

Bioéthique