Nos trois églises

Saint Luc
4bis, place Saint Luc
04 78 25 39 01
Sainte Foy
13, place Xavier Ricard
04 78 59 30 71
Sainte Thérèse
105, rue Ct Charcot
04 72 16 05 27
 

Mains ouvertes

L’année 2021 est désormais passée avec l’empreinte qu’elle a laissée dans l’histoire du monde, de nos familles et de notre paroisse. Elle a été difficile sur le plan sanitaire avec la présence toujours active de la pandémie et malgré cela, nous avons pu maintenir nos célébrations et nos réunions des groupes. Mais à quel prix ? Il a fallu se dépasser, trouver des stratégies pour que les choses fonctionnent bien.

C’est grâce à vous toutes et tous que la vie paroissiale avec tous ses différents services ne s’est pas arrêtée. C’est grâce à toutes et à tous que malgré la pandémie, chacun et chacune d’entre vous a porté de manière particulière la responsabilité ecclésiale.

Pour tout cela, je dis à chacun et à chacune un grand merci pour votre présence active dans la vie paroissiale, pour votre engage-ment indéfectible. Soyez richement bénis et remerciés par notre Seigneur pour qui vous vous investissez. Puisse 2022 vous apporter la réalisation de vos désirs les plus chers : joie, paix, amour, santé, sérénité, bonheur. Pour ce faire, j’implore pour vous la grâce d’accueillir avec foi et espérance tous les événements que cette année vous réserve.

Chaque année au mois de janvier,  nous avons l’habitude d’inviter les bénévoles de la paroisse pour les remercier pour tous les services rendus à la communauté paroissiale ; une fois de plus, cette rencontre n’aura pas lieu à cause de la pandémie.

Nous reportons cette rencontre conviviale à plus tard quand nous aurons de beaux jours devant nous

Je vous renouvelle ma confiance et compte toujours sur vous pour faire avancer le Royaume de Dieu à Sainte Foy-lès-Lyon.

Je vous souhaite une bonne continuation !

Dominique NDJOKO

 

Edito

Noël où Dieu se met par terre

Adoration bergers

La fête de la Nativité de Jésus que nous appelons communément Noël est une grande fête dans le christianisme car les chrétiens ne célèbrent pas un Dieu absent, voire lointain. Noël est avant tout un mystère à redécouvrir, à méditer, à vivre et à partager. En d’autres mots ou simplement, Noël est le dévoilement de Dieu à la terre des hommes et des femmes. C’est Dieu qui se met par terre. Lorsqu’un parent veut parler à son petit enfant de trois ans, il se met à genou, il se met en quelque sorte par terre pour être au même niveau que ce dernier et lui parler en face. C’est ce que fait Dieu à Noël, lors de la naissance de Jésus. Lui qui est le « plus haut », devient  le « plus bas » pour se mettre au même rang que l’homme et la femme. A Noël, c’est Dieu qui vient à grands pas vers nous ; ce n’est pas pour nous aimer du sommet d’une pitié à bas prix mais pour être avec nous. Il vient planter sa tente au milieu de nous. Ce que personne n’avait pu imaginer, à savoir un Dieu pleinement solidaire de nous, au ras du sol, le voilà qui se présente au milieu de nous. Le voilà plus humain que nous.

Dieu est entré dans notre vie par la petite porte de l’étable. Cela s’appelle l’abaissement, l’effacement, la simplicité. Nous n’admettons pas d’être aimés par Dieu au point qu’il nous rejoigne dans le terre à terre de la réalité humaine. Si Dieu s’est fait si proche, si quotidien, si banal même, c’est pour faire à notre tour le même parcours que lui. S’il a planté sa tente au milieu de nous, nous avons à planter la nôtre aux côtés de nos frères et sœurs. Si Dieu quitte son monde pour rejoindre les hommes et les femmes, qui sommes-nous pour nous replier sur nous-mêmes ? Noël, c’est commencer une longue aventure d’amour au goût de fréquentations, de visites et d’accueils. Vivre Noël, c’est « élargir l’espace de sa tente » pour se sentir proche de tout homme qui fait irruption en frappant à la porte et qui cherche un refuge, une aide…  Au nœud de ces rencontres éparses que nous pouvons faire, quelque chose relie toutes les présences de Dieu. Jésus devient alors un bonjour lâché avec sourire, un « comment vas-tu ? » donné avec attention. La réalité de Noël, c’est Dieu qui quitte son trône, sa gloire, sa majesté et ses honneurs pour descendre plus bas et se faire tout petit. N’ai-je pas à quitter moi aussi mes suffisances, mes garde-fous pour rejoindre celles et ceux que je ne côtoie pas souvent et ceux que je n’apprécie pas du tout.

Il faut être Dieu pour aimer jusqu’à se mettre par terre, il faut être homme pour ne pas oser y croire. Il faut être chrétien pour essayer d’entrer dans la tente de Dieu et voir tout le monde avec ce regard qui apprécie et invite à la fraternité.

Je souhaite à chacun et à chacune d’entre vous « Joyeux Noël et bonne année 2022 » ! 

Dominique NDJOKO

Lire la suite

Lettre d'information

"


Pour recevoir atomatiquement cette lettre d'information, veuillez écrire à
communication@paroissesaintefoy.fr
en indiquant vos nom, prénom, téléphone et adresse postale

Guide paroissial

Guide

ND de paris

jordan Sneakers | New Balance 991 Footwear

Birmanie

 

Mysneakers | Vans Lowland CC 'Flame' Women's - VN0A54MH0851

Les cathédrales

 
Running sneakers | Nike Air Force 1 , Sneakers , Ietp STORE