Nos trois églises

Saint Luc
4bis, place Saint Luc
04 78 25 39 01
Sainte Foy
13, place Xavier Ricard
04 78 59 30 71
Sainte Thérèse
105, rue Ct Charcot
04 72 16 05 27
 

Bertille recadre

Bonjour, je m'appelle Bertille Zoérégré, j'ai 24 ans, je viens du Burkina Faso et actuellement je suis étudiante en sciences politiques à l'université Lyon 2.

Baptisée le 10-05-2008 à Ouagadougou, ce fut l'un des jours les plus merveilleux de ma vie (une belle robe, une très belle coiffure, des cadeaux de ma marraine, des connaissances). J'étais une petite fille et ce qu’il y avait dans ma tête, c'était plutôt l'ambiance festive et le fait d’être comme les autres baptisés. Mais la nuit du baptême, lorsque le prêtre m'a mis l'eau bénite sur la tête, j'ai eu l'impression qu'une fraîcheur me fouettait, accompagnée de frissons, je me sentais légère comme une plume.

Après mon baptême, j’ai fait trois ans de préparation pour la confirmation, mais malheureusement je suis tombée gravement malade à quelques jours de ma confirmation. J’ai vécu des années difficiles après ma maladie, je me posais beaucoup de questions sur l'existence de Dieu.

En 2018 j'ai recommencé à avoir confiance en moi et le désir de reprendre ma préparation à la confirmation, mais je n'ai jamais eu le temps. En 2020 je suis arrivée à Lyon, et j’habite à la Maison Chavril chez les Omi. Dominique et Przemek m'ont mise en contact avec les responsables de St Luc (Père Roger et Mme Sophie). Le Père Pierre Court, prêtre du foyer des Omi, a accepté d’être mon parrain et je tiens vraiment à le remercier. J’ai pu faire ma préparation malgré les contraintes liées à la pandémie.

Les jours précédant ma confirmation, j’étais indifférente, je n'avais pas l'émotion de la petite fille de 2008. Mais le jour venu, dès le matin, je me suis levée avec une joie au cœur, je débordais d'énergie. Ambiance de joie le dimanche 23 mai à la cathédrale Saint Jean-Baptiste (confirmés, parrains, marraines, accompagnants), et à nouveau j’ai ressenti cette fraîcheur lorsque le célébrant m'a imposé l'huile sainte…
Mes larmes ont commencé à couler. J’essayais de me retenir et dans mon cœur je disais :  « Merci Seigneur, je l'ai fait, ne me laisse pas tomber, continue d'être mon guide. Même si les choses ne se déroulent pas comme je le veux et même si je suis en colère, Seigneur ne t'éloigne pas de moi et fais en sorte que je ne m'éloigne pas de toi également. »

La confirmation n’est pas une fin pour moi, une porte ouverte au paradis, non, la confirmation est comme un mariage avec pour époux, le créateur. Devant lui et devant les hommes, je suis mariée, c'est la suite de mon baptême et une aventure qui ne fait que commencer.

Edito

Venez à l’écart et reposez-vous un peu

Cette parole du Christ invitant les douze à se reposer vaut aussi pour nous. Nous entendons cela alors que dans quelques jours seulement nous serons en temps de vacances. Ce temps est précieux car il nous est donné non seulement pour nous reposer physiquement mais aussi pour nous ressourcer intellectuellement et spirituellement. A nous aussi, Jésus dit : « Venez à l’écart dans un endroit désert et reposez-vous un peu. » Certes, le temps des vacances est souvent un véritable moment de transhumance : les personnes, les familles se déplacent afin de changer d’air et de vivre autre chose. Et lorsqu’on peut le faire, c’est tout à fait bénéfique.

Remarquez que Jésus en invitant les siens à prendre du repos, part avec eux. En d’autres termes, il nous attend dans le silence de nos vies. Il ne nous laisse pas seul mais il vient à notre rencontre. A nous aussi d’aller à sa rencontre en prenant chaque jour de nos vacances des moments de calme et de silence, des moments de solitude et d’écoute, des moments qui nous permettent de descendre au fond de nous-mêmes pour rencontrer l’hôte de nos âmes : le Seigneur lui-même.

A la fête du catéchisme il y a quelques jours, pour marquer la fin de l’année, les enfants, les catéchistes et les prêtres de notre paroisse ont reçu chacun un bracelet au bras. Celui-ci est un signe qui leur permettra de ne pas oublier Dieu pendant les temps de vacances, de ne pas oublier de faire sa prière et de servir le prochain. Le temps de vacances n’est pas le temps   d’oublier   l’essentiel  de   notre   vie

chrétienne ; nous sommes invités à nous rendre disponibles pour continuer à assurer les célébrations d’été. Il y aura toujours quelque chose à faire : l’accueil, la quête, la lecture ou encore donner la communion. Dieu n’est jamais en vacances !

L’année scolaire a été très éprouvante pour tous. Nous nous sommes débrouillés tant bien que mal pour garder nos pratiques religieuses malgré les restrictions sanitaires. Nous avons fait avec. Si cela a été possible, c’est grâce à chacun et à chacune d’entre nous. C’est pourquoi je tiens ici à remercier tous les paroissiens pour avoir joué le jeu. Nous ne savons pas ce que l’avenir nous réserve car il est vraiment difficile de se projeter. Nous espérons que nous allons retrouver nos bonnes habitudes religieuses telles que la rentrée paroissiale le 12 septembre, les diners 4X4, etc. En attendant de nous revoir avec joie à la rentrée, portez-vous bien ! Je souhaite à chacun et à chacune d’entre vous un bel été !

Que Dieu vous accompagne et vous bénisse !

Père Dominique

Lire la suite

Newsletter

Recevez chaque mois Echos de Foi dans votre boîte e.mail

Guide paroissial

Guide

Symbolique du Crucifix

Saint-Bavon

Les cathédrales