Nos trois églises

Saint Luc
4bis, place Saint Luc
04 78 25 39 01
Sainte Foy
13, place Xavier Ricard
04 78 59 30 71
Sainte Thérèse
105, rue Ct Charcot
04 72 16 05 27
 

Eglise

105, rue Commandant Charcot
69110 Sainte Foy lès Lyon

Eglise fermée au public en dehors des heures de messe.

Chapelle du Carmel ouverte de 7h30 à 18h45.

Accueil

  • 105, rue Commandant Charcot
    69110 Sainte Foy lès Lyon
  • Tél.: 04 72 16 05 27
  • Horaires des permanences des accueillants et des prêtres

 

Historique

La paroisse de Sainte-Thérèse la Plaine a été fondée par le Père Antoine MAGAT, qui arrive à Sainte-Foy-les Lyon le 10 Novembre 1935.

Le 29 Mars 1936 création de la Société Immobilière qui devient propriétaire du terrain, 105 rue Cdt Charcot (11.000m2 acheté en Mai 1936). Peu après, "La Banlieue Rose", organisme de gestion, voit le jour.
Le Père MAGAT lance en Décembre 1935 le "Vent dans la Plaine", journal de liaison entre paroissiens.
Le grand bâtiment, construit en 1936, est inauguré le 9 Mai 1937. On y trouve au 1er étage la chapelle paroissiale provisoire. Lancement officiel de la Paroisse, par l'Archevêque GERLIER le 5 Décembre 1937.
Elle servira jusqu'en 1953, date d'achèvement de la construction de la nouvelle Eglise (telle qu'on la connait aujourd'hui). Début de sa construction Mai 1948, couverture achevée en Juillet 1949. Arrêt des travaux durant trois ans. On célèbre Pâques Avril 1953, puis messes régulières à partir de Juin 1953. Projet agrandissement soumis à la consultation des paroissiens en 1970. Peintures intérieures faites en été 1982.
Le Père MAGAT décède le 13 Mai 1970 après 35 ans de ministère dans cette paroisse.


Diverses activités paroissiales ou extra paroissiales:


- "La Mission" prêchée du 23 Février au 16 Mars 1941.
- Lien étroit entre Paroisse et Ecole Libre implantée dans le grand bâtiment.
- Kermesses annuelles durant 30 ans(la 1ère 21 juin 1936
- Ventes de charité (1 ère en 1937).
- Colonies de vacances à Ste Suzanne (Loire) sous la responsabilité du Père MAGAT (depuis Août 1938);
- Société « Vacances et Plein air".
- Sorties familiales
- Troupe théâtrale, cinéma, chorale,patronnage du jeudi à partir de 1936.
- Scoutisme depuis 9 janvier 1936, Club Sportif (1956).
- Catéchèse et tous autres mouvements paroissiaux.

Depuis la fin des années 1990, les prêtres sont nommés pour les 3 paroisses: Sainte-Foy, Saint-Luc, Sainte-Thérèse; ces paroisses correspondent à l'ensemble de la commune de Sainte Foy-lès-lyon, avec cependant des exceptions notables.
Vers 2005, ces 3 paroisses sont dénommées " l' Ensemble Paroissial de Sainte Foy-lès-Lyon " dans l' Annuaire Diocésain, elles font partie du doyenné de l'Ouest lyonnais. 
Chaque paroisse a une réelle autonomie, mais elles ont également bien des activités et des propositions en commun.

Aujourd’hui, une même équipe de prêtres est envoyée pour les trois églises de la commune, regroupées sous la "Paroisse de Sainte-Foy-lès-Lyon". Cette équipe est entourée de paroissiens à compétences multiples et nécessaires.



 

Edito

La mort a été tuée par l’Amour !

Nous voici entrés dans la grande semaine de la vie chrétienne appelée la Semaine sainte. Elle s’ouvre par le dimanche des Rameaux, elle inclut le Jeudi saint et le Vendredi saint pour s’achever avec la veillée pascale. Au cours des célébrations de cette grande semaine, nous sommes invités à suivre pas à pas, au fil des récits évangéliques, ce qui est arrivé à Jésus durant ses derniers jours à Jérusalem. Nous nous laissons toucher par la manière dont il accomplit jusqu’au bout sa mission d’envoyé de Dieu.

Il ne se dérobe pas à la violence du monde. Comme un agneau qu’on conduit à l’abattoir, il prend librement le chemin de la croix. Son entrée triomphale à Jérusalem sur un âne dit déjà qu’il ne vient pas en guerrier et en dominateur pour asseoir le Royaume de Dieu. L’âne symbolise l’humilité, la douceur et la paix qui correspondent totalement à Jésus. L’âne est un animal qui rend de nombreux services à l’homme ; il symbolise donc le service. Jésus est venu pour servir et non pour être servi. Comme l’âne qui porte des lourds fardeaux, Jésus va porter les fardeaux de nos péchés.

Il remet son sort entre les mains du Père, le sien, le nôtre. Il connait la peur et subit la violence du monde : dans son esprit, il est trahi, abandonné, humilié et seul. Dans son corps, il est maltraité, meurtri, torturé, assassiné. Il laisse à ses disciples la promesse de sa présence les reliant au Père dont tout vient et vers où tout ce qui vit s’en va.

Vivons les événements de cette Semaine sainte de sorte que chacun puisse s’y tenir comme s’il y était, et les méditer dans son cœur, à la manière de Marie, la mère de Jésus.

Car chaque événement nous montre la preuve d’amour de Jésus : il nous a aimés jusqu’au bout. Vivre de l’amour et mourir dans l’amour, voilà le programme pour les jours à venir afin de ressusciter avec le Christ.

Joyeuses Pâques à chacun et à chacune d’entre vous !

Pères Dominique, Przemek et Roger

Lire la suite

Newsletter

Recevez chaque mois Echos de Foi dans votre boîte e.mail

Guide paroissial

Guide

Œcuménisme

Saint-Bavon

Avec le Grand Rabin